/

Chaque année, le solde migratoire de la Creuse est positif, il y a plus de gens qui viennent s'y installer que de gens qui en partent. La perte de population que ce département a subie ces dernières années est avant tout due à son vieillissement. Les nouveaux arrivants préfèrent des logements modernes aux maisons anciennes des villages qui ne correspondent plus à une vie moderne.

À travers ces photographies qui mélangent paysages ruraux et portraits de ces primoarrivants, j'ai voulu montrer l'effet que cette évolution avait sur le territoire.

Ce projet a été réalisé lors d'une résidence à La Métive.